Les enfants du silence

mercredi 21 janvier 2009

 

Cette institution créée par la fondation Windisch-Graetz en 1995 cherche a soutenir, encourager et développer toutes activités afin d’aider sans distinction de race, nationalité ou confession, les enfants en détresse victimes de cataclysmes, génocides, guerre, embargo, agression, sévices ou abandon et ce, dans le respect de la Charte des Droits de l’Enfance.

« Lumière dans l’ombre pour éclairer les nations sur le sort des enfants du silence »

Statistique :

Dans la fédération de Russie la situation de l’enfance est particulièrement tragique, approximativement 8.000.000 d’enfants sous l’âge de 16 ans vivent dans la rue.
- Leur nourriture en général se limite aux déchets trouvés dans les poubelles.
- Leur toxicomanie dès l’âge de 5 ans consiste à inspirer les émanations de colle. Par la suite ils s’adonnent aux drogues chimiques provoquant des lésions cérébrales, des déséquilibres psychologiques, etc…..
- Leur état de santé est lié à la pauvreté ainsi qu’aux conditions de l’environnement entraînant tuberculose, rachitisme, diphtérie et syphilis. Ils sont couverts de puces, de poux, et leur taux de mortalité est effrayant.
- Leur source de revenus et de survie se résume au vol, à la prostitution et au trafic de drogues.
- Leur interpellation par la police les dirige immanquablement vers des centres (orphelinats, prisons ou asiles psychiatriques).

Les statistiques sont éloquentes : 10% de suicides, 30% de toxicomanies, 30% de déficiences psychologiques.

Fondation Windisch-Graetz, Les enfants du silence